Le MEER/National salue l’humilité du Président Macky Sall et accuse Idy de déshonneur…

Le MEER National salue unanimement la position humble du Président Macky Sall car nous le savons tous, notre cher leader avait une aspiration profonde pour un retour irréversible du quinquennat au Sénégal. Nous savons tous aussi qu’il souhaitait profondément que ce soit lui qui commence ce nouveau cycle par ce mandat en cours car il l’a réitéré plusieurs fois en tant qu’opposant et en tant que Président de la république, mieux cela figurait dans notre programme de campagne en 2012. C’est dire que la volonté était le seul référentiel de cette promesse et non la pression comme le pensent certains. Et cette volonté est demeurée intacte jusqu’à la décision contraire du Conseil Constitutionnel. Une décision qui n’est susceptible d’aucune voie de recours donc une décision qui s’applique volens nolens les intentions sincères de notre leader. Nous, membres du MEER savons que le Président Macky Sall a capitulé devant le Conseil Constitutionnel en voulant tenir la promesse du candidat Macky Sall, c’est pour cela que nous lui apportons notre soutien fort et indéfectible. Pourtant cet évènement est rare sous nos cieux africains où des chefs d’État Rambo violent quotidiennement impunément leurs institutions pour assouvir et accomplir leurs désirs et volontés.
Aux pourfendeurs du Président Macky Sall, nous leurs demandons de faire preuve d’esprit républicain puisque le Président Macky Sall n’a fait que se plier à la décision du Conseil Constitutionnel qui est l’organe suprême de notre architecture juridique et la pierre angulaire de notre démocratie. À Idrissa Seck qui a critiqué le conformisme de notre leader, le Président Macky Sall, nous lui demandons de faire profil bas car il n’y a pas plus de déshonneur que quitter une confrérie pour en rallier une autre pour des motivations purement politiciennes. Par cet acte, Idy a sa demeure dans le déshonneur et il y a plongé toute sa lignée, son ascendance et sa descendance.
Nous appelons le peuple sénégalais souverain seul juge de ses intérêts à aller voter massivement au référendum du 20 mars 2016, car en réalité le Conseil Constitutionnel a juste différé le vœu du Président de la république. Vœu que nous partageons tous avec lui.
Je ne saurais raccrocher ma plume sans pour autant réitérer cette vieille doléance des étudiants républicains, car le MEER National est plus que jamais résolu à accompagner le Président Macky Sall, notre leader qui nous le savons tous aime ses militants comme ses propres enfants. Ainsi, cher Président, pour faciliter la tache à ce mouvement devoué, nous vous prions de le rendre opérationnel en portant à sa tête un Coordinateur.
Mamadou Niang Coordinateur du MEER départemental de Bakel.
Chargé de la communication du MEER National
mamadou3.niang@ucad.edu.sn/maf340@live.fr