Le maire de Saint-Louis au chevet des populations de Guet-Ndar

Une délégation de la direction de la protection civile accompagnée d’autorités administratives et politiques, s’est rendue, vendredi dernier, à Guet-Ndar pour constater l’ampleur des dégâts provoqués par l’avancée de la mer.

Les dispositions prises par la Mairie ont permis de recaser 17 familles impactées par la catastrophe environnementale dans logements sociaux de Ngallèle. L’année dernière, 13 ont été logées à la suite de l’impitoyable raz-de-marée, ce qui donne un total de 30 familles secourues.

«  Nous avons sollicité l’accompagnent de l’État pour voir quelle sont les mesures d’urgence à prendre face à ce désastre. En plus de soulager les populations, nous allons tenter de stopper, tant bien que mal, la mer en mettant en place des sacs de sable », a déclaré Mansour FAYE qui annonce, par ailleurs que des mesures seront prises pour que « les concessions installées dans des zones non ædificandi soient démolies ».

«  L’État va prendre toutes les dispositions pour que pareilles situations ne puissent se répéter », soutient le maire qui regrette « un spectacle de désolation ». «  Les populations souffrent. Elles passent des nuits entières sans dormir, puisqu’étant dans des habitations qui sont menacées de destruction », témoigne l’édile FAYE qui marque sa compassion envers les victimes.

Pour le Gouverneur Alioune Aidara NIANG, «  il n’ y a pas de lenteurs », dans les interventions nécessaires. « La solution a été trouvée, il ne reste qu’à la mettre en œuvre », assure-t-il.

Il rappelle que le programme de construction de brise-lames sur 4 kilomètres de côte sera bientôt déployé. « L’état est en train de mettre en place des procédures dérogatoires du code des marchés pour engager les travaux avec des entreprises qualifiées », a-t-il indiqué.

Source Ndarinfo