Le M23 se joint au front du refus et appelle à voter NON pour sanctionner « le forcing et le wax waxeet de Macky

Le OUI de Macky et ses partisans est compromis en Casamance. Au cours d’un face à face avec des journalistes, Seydou Goudiaby, coordonnateur du m23 de Ziguinchor a indiqué que son organisation vote NON et appelle à voter NON pour plusieurs raisons et non des moindres. Selon Seydou Goudiaby, le m23 a écrit à Macky pour lui demander sans succès de reporter le référendum pour permettre une large concertation. Autres raisons, c’est le fait que le m23 estime que  » Macky s’est renié sur son engagement à réduire son mandat ». Il a également fait du « wax waxeet sur le nombre de ministres qu’il avait promis de limiter à 25. Mais le clou de la colère du m23 c’est le fait que l’organisation de la société civile considère comme un manque de considération pour la Casamance avec un seul Ministre pour toute la région sud. Il s’offusque d’ailleurs contre les nombreux postes de ministres conseillers alloués à la Casamance considérant que ce ne sont que des lots de consolation et ne valent absolument rien par rapport aux attentes. Pour lui ces ministres conseillers  » ne sont rien d’autre que des présentateurs de condoléances ». Mais tout cela est le résultat du seul fait que Macky est entouré de « médiocres » qui ne font pas l’affaire de leur peuple, c’est pourquoi il a des problèmes pour proposer à la Casamance des ministres. Pour toutes ces raisons entre autres, le M23 de Ziguinchor appelle à voter NON pour dire à Macky que le sud n’est pas content de lui. Seydou Goudiaby est formel, « la Casamance mérite beaucoup mieux que ce que Macky a fait jusque-là. Seydou Goudiaby rappelle que le m23 est une sentinelle de la démocratie donc considérer que appeler à voter NON est une manière de faire de la politique,  c’est ignorer les principes du mouvement du 23 Juin. Le pays est dans cette situation à cause des politiciens véreux. Le m23 est d’autant plus sidéré quand il voit Macky recycler des transhumants et même ceux qui doivent être traduits en justice pour répondre de leurs actes et cela est regrettable selon Seydou Goudiaby pour la mémoire des martyrs du 23 Juin 2011. Pour lui, il n’y a pas urgence à tenir un référendum au moment où tous les secteurs socioprofessionnels sont en ébullition. Les normaliens attendent les résultats, les enseignants n’avancent plus, la santé en panne, le secteur de la justice entre autres. « Il faut alors voter NON, un NON correctionnel. » a conclu Seydou Goudiaby.

L.BADIANE pour Xibaaru.com