Le Khalife Général des Mourides confie un projet au Khalife Général des Baye Fall

Samedi prochain, 31 octobre, la communauté mouride va organiser une grande mobilisation à Masaalikul Jinaan à Dakar dans le cadre du projet de réhabilitation et de viabilisation du site historique de Nguiguiss Bamba à Mbacké Kadior, berceau du mouridisme. Lors de cette grande rencontre à partir de 15h en collaboration avec Serigne Mbakiyou Faye, représentant du Khalife des mourides à Ndakaaru, il y aura des séances de zikrullah, de prestation de khassaid et des conférences sur Mbacke Kadior. Ce sera aussi un fort moment de mobilisation des dahiras pour le projet et l’occasion d’une exposition.
Le Comité de pilotage dirigé par Serigne Babacar Mbow rappelle, en effet, que « le Khalife général des mourides Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké a décidé de revaloriser ce berceau du mouridisme, cette terre de bénédiction de portée hautement spirituelle qui a vu naître la mouridiyyah entre les mains de son fondateur Cheikh Ahmadou Bamba ». Le Khalife a confié le projet à Serigne Cheikh Dieumb Fall, khalife général des Baye Fall qui a « invité toute la communauté mouride, tous les disciples Baye Fall, à s’engager dans le projet donnant ainsi la supervision à son disciple, Serigne Babacar Mbow, fondateur de l’Ong des villageois de Ndem, connu pour son exemplarité dans la conduite de projets de développement durable dans le respect des principes de la voie ».
Ainsi Nguiguiss Bamba, explique-t-il: « ce lieu où Mame Cheikh Ibrahim Fall fit son pacte d’allégeance au grand Cheikh Ahmadou Bamba s’est aujourd’hui transformé en grands chantiers’ en droite ligne de la recommandation du Khalife général des Mourides, portée par Serigne Cheikh Dieumb Fall. La construction d’un « daara » coranique, équipé d’ateliers de formation professionnelle dans divers métiers, d’un espace agro-écologique destiné à la formation des jeunes apprenants du « daara », la rénovation du lieu de ziare (Nguiguisse Bamba) et la construction d’une résidence « Mame Cheikh Ibrahima Fall » consacreront la commune de Mbacké Kadior comme « un pôle d’attraction viabilisé avec le label d’un historique de codes de conduite et de culture de vie dont le mouridisme est le résultat », indique le Comité de pilotage.