Le Grand Serigne de Dakar prévoit un vaste rassemblement « Lébou » en février

Les représentants des 121 villages Lebous du Cap-vert (Dakar) réunis, samedi, à Yoff, ont annoncé la tenue d’un vaste rassemblement le 13 février 2016, à Dakar.
’’Ce vaste rassemblement est la matérialisation de la vision du Grand Serigne de Dakar qui ne cesse d’œuvrer pour l’unité de la communauté Leboue’’, a déclaré le Saltigué de Yoff Mamadou Mbengue.

Il s’exprimait devant les délégués des 121 villages Lebous, réunis à Yoff, en présence du Diaraf de Ouakam, Alioune Guèye, celui de Keur Massar et du représentant du Grand Serigne de Dakar, Saltigué Lamine Ndiaye Massogui.

Au suet de cette réunion, il a souligné : ’’La présence, ce jour, à Yoff, des différents délégués des 121 villages de notre communauté est la preuve de leur adhésion totale à l’initiative du Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop’’.

Le président du comité de pilotage, le Saltigué de Yoff Mamadou Mbengue, a assuré que le vaste rassemblement prévu en février sera présidé par le président de la République.

Il a aussi précisé qu’en prélude à cette manifestation, des rencontres vont se tenir dors et déjà dans les 121 villages Lebous pour faire ’’le diagnostic’’ socio-économique et dégager ’’des ’’solutions de développement’’.

Les conclusions de ces différentes rencontres seront consignées dans un mémorandum à soumettre au président de la République.

’’Le temps de l’unité des Lebous à sonner. Nos ancêtres étaient unis. Nous n’avons pas le droit de décevoir cet héritage pour mieux jouer notre rôle dans le développement du Sénégal’’, a plaidé Saltigué Lamine Ndiaye Massogui

Selon lui, de l’unité de la communauté Leboue ’’dépend beaucoup l’équilibre’’ de la nation sénégalaise et même de l’Afrique. ’’Car, aujourd’hui, Dakar, terre des Lebous est la porte du Sénégal et de plus en plus elle s’impose comme la porte de l’Afrique’’, a-t-il souligné.

’’Nous allons nous rassembler derrière le Grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop qui a rendu à toute la communauté Leboue sa fierté. Sa capacité à unir les Lebous et à raffermir les liens de parentés des différentes familles autour de sa personne est, aujourd’hui reconnue’’, a fait remarquer pour sa part le Diaraf de Ouakam Aliou Guèye de Ouakam.

Le village de Yoff fondé en 1432 a donné naissance à d’autres villages Lébous, Ouakam et Ngor, entre autres.

1 Comment

  1. Ce grand looser n’a rien compris des nouvelles dynamiques en politique. Mais il lui faut certainement faire du bruit pour mériter les « privilèges » que Macky lui a donnés.

Les commentaires sont fermés.