Le Gouvernement dissout les agences…Puis procède à la diminution des salaires de plusieurs agents

C’est une nouvelle qui va, forcément, faire bruit. En effet, après avoir procédé à la dissolution de plusieurs Agences et autres entités, le Gouvernement du Premier ministre Mahammed Abdallah Boun Dionne vient de procéder à une réduction des rémunérations des personnels des Agences ou Structures administratives similaires.

Dans un Arrêté signé par le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan et dont il est dit : « en application des dispositions de l’alinéa 2 de !’article 18 du décret n°2009-522 du 04 juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d’exécution, le présent arrêté fixe les niveaux maxima de rémunérations autorisées, suivant la qualification des personnels et le classement de l’Agence ».

Lequel Arrêté explique que « les personnels de l’agence ou structure administrative similaire autres que les directeurs généraux ou directeurs, les directeurs adjoints ou secrétaires généraux, sont, au sens du présent arrêté, d’une part, ceux régis par le Code du travail et d’autre part, les agents de l »Etat en détachement ou en suspension d’engagement ».

S’agissant des niveaux maxima de rémunérations autorisées, ils sont des montants globaux prenant en compte les salaires bruts, primes, indemnités et tout autre avantage prévu par les lois et règlements.

Les plafonds fixés selon Ia qualification des personnels et le classement de l’agence sont un premier niveau de catégorisation dont le développement est effectué dans les grilles de rémunération adoptées par les organes délibérants conformément aux dispositions de !’article 18 du décret supra mentionné.

Reste maintenant, à savoir comment les travailleurs concernés vont-ils accueillir la mesure, si l’on sait que les travailleurs, dans leur globalité, s’opposent, généralement, à toute idée de voir leurs acquis être remis en cause, quand il s’agit de leurs salaires.

D’autant que, pour ceux qui sont sous prêts bancaires, il sera difficile, pour ne pas dire quasi impossible de faire face à cette réduction de leurs salaires, lorsque les Banques doivent opérer des ponctions d’un certain montant.