Le courant du NON brandit « les promesses non tenues de Macky en Casamance »

La campagne pour le référendum du 20 Mars s’intensifie à Bignona. Les partisans du OUI sont menacés par le camp opposé qui évoque des questions qui peuvent faire mal. Ils parlent des carences du régime en place. Le bilan de Macky en Casamance est utilisé par l’opposition et la société civile pour amener les électeurs à choisir le bulletin rose le jour du vote. Vue la situation spécifique de la Casamance, le courant du NON estime que Macky n’a rien fait pour les Casamançais en plus « des nombreuses promesses non tenues ». L’opposition et ses alliés pensent que   ce référendum est « inutile et dangereux pour les sénégalais en général et les Casamançais en particulier. Suffisant pour dire NON et sanctionner un  » Président qui se déduit constamment. » Des arguments que les partisans du NON estiment qu’ils sont assez solides pour barrer la route à « un régime incompétent et qui ne fait jamais ce qu’il dit »

L.BADIANE pour Xibaaru.com

1 Comment

  1. En plus, Macky et le nain Ablaye Badji sont les commanditaires de l’assassinat de Omar Lamine Badji suffisant pour sanctionner ces bâtards.

Les commentaires sont fermés.