Le CNG va sanctionner les luttes qui font mal leur « Nguimb »

Le Comité national de gestion de la lutte (Cng) lance la chasse aux lutteurs qui nouent mal leur «nguimb» (pagne). Dans un communiqué qui nous est parvenu, le Cng menace de sévir contre les lutteurs récalcitrants. «Le Bureau a constaté que beaucoup de lutteurs se présentaient dans l’enceinte avec des «nguimbes» mal noués laissant apparaître leurs parties intimes en cas de saisie. Les arbitres ont été invités à appliquer les textes en refusant l’accès dans l’enceinte à tout lutteur avec un «nguimb» mal noué et d’infliger des avertissements aux récalcitrants. Une lettre circulaire de rappel sera adressée aux écuries à ce propos », peut-on lire dans le document.