Le CNG rejette Rocky Balboa : « Ce monsieur-là n’est pas connu au bataillon »

Le Comité national de gestion (Cng) de lutte campe sur sa position. Il n’est pas question que Rocky Balboa affronte Bombardier. « Il vient d’arriver. Qu’il fasse ses preuves au moins, qu’il nous montre ses grandes qualités qui sont tant vantées », déclare Alioune Sarr dans un entretien avec « L’As ». « Le rôle du Cng c’est de préserver le sport qu’on lui a confié et cette discipline s’appelle la lutte sénégalaise et la lutte internationale, sur ses deux formes. Ce monsieur-là (Rocky Balboa) n’est pas connu au bataillon. Il n’est ni connu de la lutte sénégalaise ni de la lutte internationale », tranche le Président du Cng de lutte.

« La lutte suisse est différente de la lutte sénégalaise. Nous avons dit au promoteur : “si vous nous donnez les preuves que ce garçon a déjà noué son nguimb en lutte traditionnelle africaine ou en lutte traditionnelle avec frappe sénégalaise, nous allons peut-être revoir notre position. Nous avons été très clairs et nous ne pouvons pas admettre que quelqu’un qui est incapable de prouver qu’il a une seule fois noué un ‘nguimb’ puisse venir titiller nos champions. C’est très clair”, assène-t-il.