Le chauffeur du « Ndiaga Ndiaye » renversé sur l’autoroute, condamné à un 1 an

Un an de prison ferme. C’est la peine infligée au chauffeur de véhicule de transport en commun, communément appelé « Ndiaga Ndiaye », qui avait provoqué un accident sur l’autoroute le samedi 28 mai dernier.

Talla Diop, placé sous mandat de dépôt depuis lors à la Maison d’arrêt de Rebeuss, va être transféré au Camp pénal de Liberté 6 où il purgera sa peine, notent des sources pénitentiaires.

On se rappelle que le 28 mai dernier, le, car « Ndiaga Ndiaye », conduit Talla Diop, avait fait un grave accident sur l’autoroute, occasionnant 2 morts et 58 blessés. La voiture d’une capacité de 42 passagers, qui transportait des supporters d’un lutteur, était en surcharge. Certains passagers étaient sur les portes-bagages.

Interrogé par le juge, Talla Diop avait expliqué lors de son procès la semaine dernière que ce sont ses passagers, des jeunes pour la plupart, qui ont insisté pour monter sur le porte-bagages. Alors qu’il roulait à vive allure, le levier de vitesse s’est brisé et il a perdu le contrôle de la voiture, expliquait-il. La suite, on la connait…

Son avocat a essayé de le tirer d’affaire en soutenant que lors des combats de lutte, les jeunes sont surexcités et ne mesurent pas la gravité des risques. Il a demandé au juge d’être clément envers de son client. Le juge a préféré suivre le Procureur qui avait requis un an ferme.