Le CESE plaide pour la mutualisation des efforts dans le partenariat public-privé

Le ministre le de la promotion des investissements, des partenariats et du développement des télé-services de l’Etat, Khoudia Mbaye (photo) a montré ce lundi, à Dakar, la complexité pour une  mise en œuvre efficace du Partenariat public privé (Ppp). «Les Ppp constituent un champs de compétence relativement nouveaux. Nous sommes  dans un secteur qu’on peut considérer comme nouveau complexe et  mouvants » a indiqué Khoudia Mbaye  lors de l’ouverture de la  séance plénière du Conseil économique social et environnemental (Cese). Lors cette séance présidée par Me Amadou Moustapha Ndiaye, 3 eme vice-président du Cese,  les conseillers  ont souligné l’urgence nécessitée de fédérer les efforts du secteur privé en vue de tenir tête aux multinationales qui raflent les marchés publics. « Si nous voulons avoir un  secteur privé dynamique et fort, il faut qu’on aille vers son regroupement » a  plaidé Emile Wardini, rapporteur de la commission de l’économie, des  finances, du commerce et de la conjoncture du Cese.  «Oui pour la préférence nationale, mais ce n’est pas toujours conciliable avec l’ouverture des marchés»  a, de son coté,   souligné Amacoudou Diouf.  Sur cette Khoudia Mbaye a fait comprendre aux membres du Cese que  «Ces  questions sont dynamiques et la réflexion n’est pas définitive».