Le bulletin de salaire du député El Hadj Diouf déclenche un séisme politico-financier

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’affaire relative au non reversement de l’impôt des députés au Trésor est plus grave que ce que l’on pensait.

Hier le député Me El Hadji DIOUF en tenant un point de presse dans un cafétéria de la place a fait savoir à l’opinion  nationale que l’Assemblée Nationale a opéré une retenue à la source de Trente Huit Mille (38.000)  Francs CFA sur son salaire. Une retenue qui est loin du minimum prévu par le barème mensuel des retenues à la source sur les salaires. Un barème disponible sur le site de la DGID.

Selon ce barème quelqu’un qui perçoit un salaire net mensuel d’Un Million Trois Cent Mille (1.300.000 ) francs CFA doit cotiser au minimum s’il a 5 parts ( qui est le maximum ) une somme de deux cent vingt et un mille sept cent quatre vingt huit mille ( 221.788 ) francs CFA par mois en Impôt sur le revenu (IR) et mille cinq cent (1500 ) en Impôt sur le minimum fiscal (IMF).

Alors question pourquoi le barème n’est pas respecté ?

Quel est ce mystère sur l’impôt retenue à la source sur le salaire des députés ?

Le Forum du Justiciable pour sa part invite les autorités administratives et judiciaires de se saisir du dossier afin que cette affaire soit élucider et que des sanctions soient apportées le cas échéant.

Fait à Dakar le 25 Mai 2016