Le Bilan de la bousculade à Mina passe à 1500 morts

Plus de deux semaines après la bousculade meurtrière au pèlerinage de la Mecque, le bilan s’élevait ce dimanche à au moins 1 501 morts, selon des chiffres donnés par trente pays, rapporte Rfi. Cette catastrophe serait la plus meurtrière de l’histoire du hajj. Ces nouveaux chiffres sont largement supérieurs à ceux d’abord annoncés par les autorités saoudiennes. Deux jours après la tragédie, le bilan officiel faisait état de 769 morts. Aucune information n’a depuis été communiquée par l’Arabie saoudite. Riyad n’a toujours pas fourni de décompte des victimes par nationalité. Le 24 septembre dernier, ils étaient plus de deux millions de pèlerins à La Mecque, ce qui avait posé de graves problèmes de sécurité.
L’organisation du pèlerinage a été vivement critiquée à l’étranger et notamment par l’Iran, le grand adversaire régional de l’Arabie saoudite. L’Iran se trouve avoir aussi été le pays le plus touché par le drame avec 464 morts d’après le décompte officiel iranien. Parmi les victimes, on retrouve une trentaine de nationalités, avec également de nombreux Egyptiens et Indonésiens.
Ce nouveau bilan en fait la catastrophe la plus meurtrière de l’histoire du Hajj, devant la bousculade survenue dans un tunnel de Mina en 1990. Les chiffres, fournis par 29 pays, n’ont toujours pas été confirmés officiellement par l’Arabie saoudite. Des centaines de pèlerins sont par ailleurs toujours portés disparus.