L’avocat de Habré boude le procès…Il n’a pas aimé l’intervention du juge

L’autre personne qui a attiré l’attention de plus d’un, hier, à la salle 4 du Palais de justice de Dakar, c’est Abdou Gningue, un des avocats commis d’office pour défendre les intérêts de l’ancien président tchadien, Hissein Habré. Et pour cause, cette robe noire n’a rien trouvé de mieux à faire que de bouder. Eh oui ! L’avocat qui n’a pas apprécié la remarque de Gustave Kam qui lui a demandé de ne pas revenir sur des erreurs du témoin. «Elle a reconnu que c’était une erreur et elle s’est rectifiée, donc, il ne faut pas revenir sur cela», lui a dit le président Kam lorsqu’il a voulu revenir sur le nombre d’arrestations du témoin. Mais, puisque l’avocat n’a pas aimé cette remarque, il s’est contenté de dire à trois reprises : «Merci M. le président». Et constatant que ce conseil a boudé, Gustave s’est contenté de dire : «La défense a terminé ses questions, c’est ce que je constate». Il a ensuite libéré le témoin.