L’autosuffisance en riz de Macky Sall se matérialise dans le fouta

La volonté de Macky Sall d’atteindre l’autosuffisance en riz d’ici 2017 est en train de se matérialiser. Du moins dans une bonne partie du Fouta, notamment à Sinthiou Mogo et à Boyinadji qui disposent respectivement d’un casier de 138 ha et de 178 ha. Une décente sur le terrain du maire Abdoulaye Sally Sall, en compagnie de ses 56 conseillers, des chefs de village et des associations de développement, du Délégué régional de la Saed, Paul Marie Faye et du Coordonnateur du projet Asam, concernant les deux casiers susmentionnés, a permis d’en faire le constat. Dans cette partie du pays, deux stations de pompage vont être livrées dans 15 jours. Et déjà, l’électricité est disponible pour leur mise en service.
« Avant l’arrivée du Président Macky Sall au pouvoir, nous n’avions aucun mètre carré mis en œuvre. Là, nous avons plus 300 ha à notre disposition. Nous ne pouvons que dire merci au chef de l’Etat et qu’il attende de nous le retour d’ascenseur lors des prochaines échéances électorales », ont déclaré les délégués des populations devant le maire de Nabadji-Civol, Abdoulaye Sally Sall qui s’est engagé à transmettre le message à SMS. Il faut dire que la première exploitation doit démarrer au mois de juin prochain et devrait générer 700 emplois, pour une production de 3 200 tonnes de riz pas an.