L’ancien maire de Matam frole l’exclusion au conseil départemental

L’ancien maire de Matam, Abdoulaye Dramé, a failli être exclu, mercredi dernier, du Conseil départemental de Matam. Ce sont des conseillers «apérsites» qui ont fait la proposition. Le cas échant, la loi lui interdirait d’être éligible pendant dix ans. Ancien maire de Matam et ancien Président du défunt Conseil régional de la même localité, Abdoulaye Dramé a sans doute flairé ce coup et a déposé sa lettre de démission du Conseil départemental bien avant la réunion de mercredi. Élu conseiller départemental Apr, il n’a pas pu passer le cap de président de Conseil départemental occupé par Amadou Djibril Diallo, l’ancien président du Conseil d’administration (Pca) du Port autonome de Dakar (Pad). Heureusement que la majorité des conseillers a rejeté la proposition de son exclusion pour absentéisme, sinon c’en aurait été fini pour sa carrière politique. Le Conseil a finalement accepté sa démission et procédé à son remplacement.