Lamine Kéita s’exprime sur le Référendum…Il suit les consignes du PDS : voter NON (Entretien)

Ouf !!! Il a enfin parlé, Mamadou Lamine Keita vote NON et appelle la population à le suivre.

Sa déclaration était très attendue à Bignona, tout le monde voulait l’entendre, ses partisans, et même ses adversaires voulaient savoir sa position. Après avoir entretenu le suspense pendant longtemps, Mamadou Lamine Keita a en fin clarifié les choses. Il l’a dit au correspondant de Xibaaru à Bignona en exclusivité. Voici leur entretien.

xibaaru: Beaucoup de personnes à Bignona attendent de connaitre votre position par rapport au référendum du 20 mars prochain. Vous êtes pour le oui ou pour le non ? Lamine Keita: Je suis pour le non. Je considère que ceux qui parlent de ma position par rapport au référendum veulent me faire une publicité. En effet, moi j’appartiens à une entité politique qui a appelé à voter en faveur du non, alors je ne sais pas quelle autre position pourrait-on attendre de moi.

xibaaru: Qu’est ce qui explique votre choix de voter non ?
Lamine Keita
: Les raisons, on peut les trouver à la fois dans la forme et dans le fonds. Si je m’en tiens à la forme, je dirai que les questions qui doivent être soumises à l’appréciation du peuple devraient préalablement faire l’objet d’un large partage entre acteurs politiques avec une grande implication de tous les leaders d’opinion. C’est la première fois qu’un référendum est organisé au Sénégal sans une large concertation, avec des risques de voir une bonne frange de la population dire non. Je suis un fervent partisan de la concertation et du dialogue autour des questions nationales. Par conséquent, pour moi, l’absence de concertation est un argument suffisant pour ne pas voter oui.

xibaaru: On connait votre poids à Bignona, pensez-vous que vous serez suivi dans votre position par les populations et que le non l’emportera?
Lamine Keita
: Je le souhaite et j’y travaille mais je rappelle que nous sommes dans le cadre d’un référendum qui est une consultation du peuple par rapport à une ou plusieurs questions. Finalement, la décision de voter oui ou non devient une question de liberté citoyenne. Par conséquent, je respecterai ceux qui auront choisi de voter oui.

xibaaru: selon les informations reçues, la caravane du NON arrive à Bignona ce Mercredi, que confiez-vous à vos militants et sympathisants ?
Lamine Ke
ita: De se mobiliser pour leur réserver un accueil triomphal pour la victoire du NON ne souffre d’aucun doute

L.BADIANE pour Xibaaru.com

1 Comment

  1. Et quels sont ces 15 points ?
    Prenons juste le début de la liste.
    1. la modernisation du rôle des partis politiques dans le système démocratique ;
    2. la participation des candidats indépendants à tous les types d’élection ;
    3. la promotion de la gouvernance locale et du développement territorial par la création du Haut Conseil des collectivités territoriales…
    Mais est ce que les sénégalais vont voter, par ce référendum, quelque chose qui s’appelle « modernisation du rôle des partis politiques dans le système démocratique » ?
    Est ce que après le vote il va être inscrit dans la constitution le groupe de mots « modernisation du rôle des partis politiques dans le système démocratique » ?
    Si vous êtes honnêtes, vous répondrez NON, et NON.
    Et c’est valable pour tous les 15 points. Aucun d’eux ne figurera dans la constitution, aucun d’eux ne sera voté par ce référendum.
    Conclusion: dans toutes leurs gymnastiques, dans leurs tours des médias et du Sénégal, ils n’ont absolument pas étudié, ou analysé, ce que les sénégalais vont voter. Ils n’ont pas étudié ou analysé ce qui sera inscrit dans la constitution et qui régira la vie des sénégalais. Ils parlent d’autre chose que de ce qui sera voté et appliqué. Et c’est la même chose que fait Macky Sall quand il rencontre les chefs religieux. il cache ce qui sera voté et il parle d’autre chose. Ismaila Madior a parlé de « 15 points de marketing politique » et réellement 18 points qui seront votés, et aucun des 18 points n’est listé dans les « 15 points » qui servent de propagande.
    Cette duperie est cynique. Il n’y a pas meilleure preuve d’irrespect total envers son interlocuteur que cette façon d’agir.

Les commentaires sont fermés.