L’agriculture est la locomotive de la croissance au Sénégal

L’agriculture est la locomotive de la croissance au Sénégal, a déclaré mercredi à Dakar, un conseiller technique du ministre sénégalais de l’Agriculture et de l’Equipement rural.
Youssoupha Diallo présidait une démonstration de technologies agricoles appuyées par le programme de productivité agricoles en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP) et le Fonds national de recherches agricoles et agroalimentaires (FNRAA) et entrant dans le cadre de la 17ème édition de la Foire internationale de l’agriculture et des ressources animales (FIARA) ouverte depuis le 29 mars dernier.

« Avec le plan Sénégal émergent (PSE), l’agriculture, à travers le programme de relance de l’agriculture sénégalaise (PRACAS) a fait des avancées considérables enregistrant en 2015 une croissance de 10,5% », a déclaré M. Diallo.

Selon lui, la contribution du secteur agricole dans le taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) du pays qui est de 6,5%, a été déterminante. « Le potentiel de renforcement de la productivité de l’agriculture sénégalaise se situe entre 25 et 100% selon les filières », a encore affirmé le conseiller technique.

Plusieurs femmes transformatrices de produits agricoles ont suivi avec intérêt les séances de présentation de technologies de transformation des produits agricoles. Cela a été le cas de la décortiqueuse de fonio qui, selon son inventeur Sanoussi Diakhité, permet d’avoir un taux de décorticage de cette denrée de 99,2% et un rendement au blanchiment de 65%.

Quant à la batteuse manuelle de mil, M. Aliou Ndiaye, responsable de CTI Sénégal (il a mis au point cette technologie avec le soutien du FNRAA), estime qu’elle permet de ramener le taux de perte de 15 à 5%, sans compter le gain de temps pour les femmes.