L’Afrique a battu le record des réformes du Doing Business 2016…Rwanda et Sénégal

L’Afrique subsaharienne a battu le record des réformes du Doing Business 2016 avec un total de 60 réformes, a révélé mercredi depuis Niamey au Niger Mme Véra Songwé Directeur du bureau régional pour Afrique de l’Ouest et du Centre de IFC, membre du groupe de la Banque mondiale.

« Ces réformes constituent des éléments fondamentaux pour attirer les investisseurs internationaux » a ajouté Mme Songwé, s’exprimant lors du lancement du rapport Doing Business 2016 de la Banque mondiale en visioconférence entre Washington, Dakar, Nouakchott et Niamey.

« Cette partie du continent représente environ 30% des améliorations en matière de réformes réglementaires », a dit M. Fréderic Munier membre de l’équipe Doing Business .

Au total, relève-t-il, 35 économies sur 47 de l’Afrique subsaharienne ont mis en place au moins une réforme facilitant le climat des affaires durant l’année 2015.

Sur les 32 réformes globales pour l’indicateur « Obtention de prêts », 14 ont été mises en place en Afrique subsaharienne.

Sur ces 14 réformes, 12 portaient sur l’amélioration de l’accès à l’information sur le crédit.
Le Rwanda a mis en place le plus de réformes en Afrique subsaharienne avec au total six. Ce pays est suivi par le Kenya, Madagascar et le Sénégal avec quatre réformes.

L’Ile Maurice est le pays le mieux classé de la région, occupant le 32ème rang mondial (contre 31ème en 2015), suivi du Rwanda (62ème rang contre 55ème en 2015), du Botswana (72ème rang comme en 2015) et l’Afrique du Sud (73ème rang contre 69 en 2015).