L’Affaire des milliards de Sudatel…Kéba Keinde et Thierno Ousmane Sy définitivement blanchis

« Aucun autre élément de nature à établir la commission de faits par les personnes susvisées n’existe dans le dossier, de sorte que l’absence de charges pour les faits poursuivis est manifeste ».
Comme le révèle « Libération », telle est la forte conviction de la Chambre d’accusation qui l’affirme dans son arrêt numéro 18 du 21 janvier 2016 en parlant de Thierno Ousmane Sy (TOS) et de Kéba Keinde. Le parquet, comme l’atteste un certificat de non pourvoi, n’a pas attaqué la décision des juges qui profite aux deux mis en cause présumés dans l’affaire dite des commissions Sudatel.

1 Comment

  1. 4 ans de torture dite « judiciaire » rien que pour tenter de créditer les mensonges d’un journaliste « d’investigation » devenu un partenaire politique. 4 ans de diabolisation, 4 ans de torture de toute une famille, 4 ans pour faire subir aux enfants d’un père de famille le poids du regard de ses camarades de classe, parce que son père n’est pas dans le « bon » camp politique. Le problème du Sénégal actuellement ce ne sont pas les accusateurs, qui ont fini d’afficher leur nature masochiste, mais la presse de couverture qui a accepté de suspendre sa foi religieuse le temps d’une diabolisation à buts politiques.

Les commentaires sont fermés.