La traque des Biens mal acquis doit se poursuivre et ne doit pas s’arrêter à Karim et Tahibou

Des voix commencent à s’élever pour réclamer la poursuite de la traque des biens supposés mal acquis qui connaît un arrêt depuis le procès de Tahibou Ndiaye. Le Rassemblement des travailleurs Afrique-Sénégal (Rta-S) de Momar Samb se joint à la Ligue Démocratique (Ld) pour demander à ce que toutes les personnalités du régime de Wade qui figuraient sur la liste de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) soient attraites devant les juridictions. Pour eux, la Crei doit continuer la traque des biens mal acquis, sans faiblesse aucune et sans parti pris, en jugeant les autres cas dont elle s’était saisie. Non sans souligner que l’avis du Groupe de travail de l’Onu sur la condamnation de Karim Wade est nul et de nul effet