La Sococim traînée en justice pour vol de parcelles

Le Directeur général de la Sococim fera face le 19 novembre prochain au tribunal de Dakar. Il a été attrait à la barre par 359 personnes pour « occupation illégale de terrain appartenant à autrui et destruction de bornes ».

En effet, après avoir testé la plantation de Jatropha sur 300 ha en 2007 et 2008, la Sococim a élaboré un projet de plantation de Jatropha à grande échelle dont l’objet est de permettre la substitution de 40 % de sa consommation de charbon par des fruits de Jatropha, indique « Le Témoin ».

Le hic est que c’est sur des terres déjà attribuées par les autorités municipales de Rufisque que la Sococim a installé sa plantation en détruisant les bornes de 359 attributaires. Les victimes ont saisi la justice et réclament 5 milliards de FCFA à la cimenterie. Elles prévoient également d’organiser une marche samedi prochain de l’hôpital Youssou Mbargane Diop de Rufisque au site litigieux.