La presse du jeudi sur la mutinerie à la prison de Rebeuss

Les prolongations de la mutinerie de mardi à la prison de Rebeuss, à Dakar, qui a fait un mort et 41 blessés, se paient la Une des quotidiens de ce jeudi qui font également état d’une révolte des détenus de la prison de Thiès.

«Mutinerie de Rebeuss-Les prisonniers réclament Macky Sall et exigent la démission de Kaba et du colonel Diop», titre Direct-Info, soulignant que les failles sont à rechercher du côté de l’administration pénitentiaire.

«Mutinerie à 100 m2-Le barreau plaide contre le surpeuplement», écrit Le Quotidien, informant que «Rebeuss contamine Thiès».

De son côté, Le Populaire dissèque «ce que risquent les mutins de 100 m» et informe qu’ «ils vont être présentés au Procureur ou devant un juge d’instruction pour de nouvelles inculpations».

«Ils pourraient être poursuivis pour association de malfaiteurs, tentative d’évasion, coups et blessures volontaires, mutinerie en lieu de détention…», explique Le Populaire.

Dans L’Observateur, «le Procureur sort de sa réserve» et affirme avoir ouvert une enquête sur la mutinerie de Rebeuss.

«Grève de faim et protestations-La MAC de Thiès sur les traces de Rebeuss», titre La Tribune. Selon le journal, à la MAC de Thiès, entre 120 et 130 personnes partagent une même chambre, et le paracétamol soigne tout.

«Après Rebeuss, Thiès se révolte», renchérit L’As, poussant EnQuête à parler de situation explosive dans les prisons sénégalaises, mettant à nu «l’Etat et ses contradictions».

Selon le journal, la construction d’une nouvelle prison à Sébikotane achoppe devant un montage financier alambiqué.

«La réforme inachevée des Codes pénal et de procédure pénale et la Loi Latif Guèye ne participent pas à désengorger ls prisons», note EnQuête.

En politique, Le Témoin s’intéresse aux défaites électorales répétées du parti présidentiel à Dakar et veut savoir «pourquoi l’Apr échoue à Dakar…». Ce faisant, nos confrères font état de procès en sorcellerie, et de crêpage de chignons.

Pour le contrôle de l’Apr à Dakar, Le Quotidien informe que «Macky offre le khalifat à Amadou (ministre de l’Economie)».