La population de Dialacoto dans la tourmente…Le palu tue une fillette de 6 ans

Au moment où notre pays s’est résolument engagé à l’élimination du paludisme, la commune de Dialacoto est très loin de cet objectif. Car entre 8 et 11h ce mardi 11 août 2015, 11 individus ont été consultés. Et 8 d’entre eux sont tous atteints de paludisme. Pire, souligne l’Infirmier Chef de Poste(ICP) de Dialacoto, une fillette de 6 ans a succombé eu égard à la gravité de la situation qui est totalement alarmante dans cette contrée de la région de Tambacounda. L’ICP indique que dans la semaine du 3 au 9 Août, sur 53 malades âgés de 5 à 10 ans, 48 cas de palu sont positifs. Pour les plus de 10 ans, sur 88 patients, 56 portent la malaria. Plus grave encore, sur 9 femmes enceintes consultées, 5 d’entre elles ont le paludisme. Malgré le recours aux soins précoces, le compteur semble être en marche pour Dialacoto. Car le poste de santé de cette localité à proximité du Parc National de Niokolo Koba, polarise 62 villages pour une population estimée à un peu plus de 14 milles habitants. Selon l’ICP, il faut une synergie d’action avec les relais, les « Badjéne Gokh », pour multiplier les activités de sensibilisation dans les différentes zones. Malheureusement pour ces populations qui sont obligées de prendre encore leur mal en patience, la seule ambulance offerte au poste de santé est en panne.
Sadio SOUMARE à Tamba pour xibaaru.com