La nouvelle forme de campagne de Benno Bokk Yaakar…Embaucher des jeunes pour faire du porte à porte

Ils avaient annoncé la couleur et leur chef leur a donné congé de tout travail pour le compte de l’Etat, le temps d’aller battre campagne pour le « Oui ». Ils, ce sont les responsables de la Caolition Benno bokk yakaar de Macky Sall. Là, en vue du référendum du 20 mars prochain, ils ont trouvé une bonne parade pour faire du porte-à-porte, par délégation. En effet, dans la banlieue de Dakar, comme ce sera le cas aussi partout ailleurs dans le pays, ils ont engagé des jeunes qu’ils habillent et paient pour porter le message du « Oui ». Ces jeunes qui passent leurs journées depuis peu à aller de maison en maison pour inciter les électeurs à voter en faveur du pouvoir, donc pour le « Oui » sont recrutés et mandatés par Bby.

Habillés de tee-shirts aux couleurs du « Oui », ils sont bien présents et très visibles dans les rues de la banlieue, à Guédiawaye par exemple. Pour ces jeunes, le référendum est devenu une traite, pour ne pas dire une aubaine. Car, confient-ils à nos capteurs, dans un pays où trouver du travail est devenu presque mission impossible, rien n’est de trop pour gagner quelques sous. Même faire une campagne par procuration pour quelqu’un d’autre. L’essentiel pour eux, avouent-ils, c’est de se faire de l’argent. Et ça marche. Car ils y trouvent déjà leur compte. C’est que ça paie bien. Eh oui ! Une journée sous le soleil et le vent pour prêcher le « Oui » nécessite quand un intéressement sur lequel ces jeunes ne crachent pas. Et comme nos amis du pouvoir ne sont plus au temps de vaches maigres…