La lourde dette fiscale de l’Assemblée Nationale

Les chiffres du document officiel du ministère de l’Économie, des Finances et du Plan confirment que l’Assemblée nationale doit une dette fiscale de plus de (2) milliards.

Selon la même source, plus d’une centaine de sociétés nationales, agences, établissements publics doivent plus de 85 milliards de F CFA de dettes fiscales.  L’ex-SENAT près de 800 millions de F CFA, le Conseil Économique Social et Environnemental (Cese), quinze (15) millions, la Caisse nationale de crédit agricole (Cnca) plus de huit (8) milliards de F CFA. Deux (2) sociétés publiques et parapubliques paient leurs impôts, là où le fonctionnaire est coupé à la source.