La Ligue des Masses appelle les Sénégalais à s’opposer à ce énième viol de leurs droits et libertés

Référendum au Sénégal: La Ligue des Masses vote NON!

La Ligue des Masses regrette la sortie ratée du Président Macky Sall par des variations multiformes et des rétractations intempestives surtout avec des arguments à dormir debout qui ne tiennent pas la route.

La Ligue des Masses invite le Président Macky Sall à plus de retenue et à être plus raisonnable dans ses actions politiques y compris ses multiples manœuvres et tripatouillages auxquels il a habitués les Sénégalaises et les Sénégalais depuis son accession en 2012.Pour la Ligue des Masses, le Président Macky Sall est toujours dans sa dynamique intense de la fraude industrielle en amont et en aval pour les futures échéances électorales qui mettront à nu son impopularité record jamais égalée dans l’histoire politique du Sénégal.

La Ligue des Masses exprime ses vives préoccupations face à la volonté manifeste du Président Macky Sall de vouloir coûte que coûte, malgré la volonté populaire, de se maintenir au pouvoir. La Ligue des Masses soupçonne le Président Macky de nourrir l’intention ferme de transmettre le pouvoir à son frère ou à son fils dans cadre d’un dauphinat familial afin d’échapper à d’éventuelles poursuites auprès de la CREI.

La Ligue des Masses avertit fermement le régime en place que le peuple sénégalais ne l’acceptera pas et se mobilisera pour mettre un terme aux agissements illégaux du Président Macky Sall afin de le contraindre de gré ou de force à un respect strict de ses engagements électoraux et de ses promesses fantasmagoriques.

Enfin, la Ligue des Masses lance un appel solennel au peuple Sénégalais de s’opposer à ce énième viol de leurs droits et libertés, et ce, par le vote du NON à cette mascarade que constitue le référendum du 20 mars 2016.
Le 17 février 2016
Pour la Ligue des Masses,
Le Secrétaire général

1 Comment

  1. ça râle carrément. la ligue des masses ne représentent point les masses. Elle n a point des canaux par lesquels elle pourrait entendre la voie du peuple. les priorités sont à rechercher dans autre chose que cette question sur la réduction du mandant presidentiel.

Les commentaires sont fermés.