La liberté provisoire refusée aux jeunes libéraux

Inculpés depuis février dernier, les jeunes étudiants libéraux, Victor Diouf et Ahmadou Bamba Bâ, sont toujours en détention. Selon nos informations, ils avaient récemment déposé une requête de mise en liberté provisoire, mais le juge d’instruction du troisième cabinet a rejeté leurs demandes. Du coup, ils prolongent leur séjour en prison. Pour rappel, ces deux jeunes libéraux sont accusés d’avoir mis le feu sur un bus de Dakar Dem Dik. Premier à être arrêté, Khadim Bâ avait soutenu que c’est le secrétaire général du Mouvement des élèves et étudiants libéraux (Meel), Victor Diouf, qui lui avait remis les 2500 francs ayant servi à acheter le carburant.