La grève des agents des collectivités locales renouvelée pour 72 heures

L’intersyndicale des travailleurs des collectivités locales va entamer aujourd’hui son second plan d’actions. Un mouvement de grève de 72h est encore décrété. Seuls les permis d’inhumation sont délivrés parce qu’il s’agit là d’une question sensible. Beaucoup de Dakarois à la recherche de documents ne savent plus à quel saint se fier. Ils vont devoir encore patienter pendant deux autres jours. Mais la directrice des Collectivités locales ne comprend pas les véritables motifs de cette grève. D’autant que le gouvernement, d’après Fatou Bintou Camara, était dans les dispositions pour convier l’intersyndicale des travailleurs des collectivités locales à la table de concertation pour échanger sur leurs difficultés. A ses yeux, ce mouvement d’humeur n’a pas sa raison d’être parce que les questions de retards de salaires ne sont plus à l’ordre du jour, puisque tous les états de salaires ont été apurés. L’Etat avait dégagé 1,5 milliard FCFA pour apurer les retards de salaires et prendre en charge certaines dépenses qui n’étaient pas prises en compte par les collectivités locales. Elle promet que l’Etat va mettre en place des mécanismes pour éviter que pareille situation se reproduise.