La DIC investit Walfadjri et exige les bandes sonores de « Diiné Ak Diamono »

L’émission Diiné ak Diamono, du jeudi 25 février dernier, a créé une grave insomnie au plus haut sommet de l’Etat. Tournant autour du référendum prévu le 20 mars prochain, ladite émission a, semble-t-il, donné des sueurs froides aux autorités.

En effet, ce vendredi, des éléments de la Division des Investigations criminelles (DIC) se sont présentés, dans les locaux de WALFADJRI, munis d’un procès verbal. Dans le document, il est indiqué, sans davantage de précisions : « Prions et au besoin requérons Monsieur le Directeur des programmes de la télévision WALFADJRI TV, de bien vouloir procéder aux actes ci-après : Mettre à notre disposition les bandes sonores de l’émission « DINE AK DIAMONO » diffusées sur le plateau de WALFADJRI TV, dans la nuit du 25 au 26/02/2016.»
Du côté de la direction de WALFADJRI, même si on a du mal à saisir l’opportunité de telle requête, la sérénité est de mise. Les bandes sonores ciblées ont été remises aux flics après que Sidy Lamine NIASSE s’est assuré que l’émission a déjà été diffusée sur le site du groupe www.walfnet.com et rediffusée au niveau de la télévision.
Le PDG de WALFADJRI, qui assimile cette démarche à une provocation visant à déstabiliser les travailleurs de son groupe, persiste et signe : « nous n’avons rien à nous reprocher, l’émission sera rediffusée autant de fois que nécessaire ».
WALFNET