La DIC démantèle trois gangs de dangereux voleurs et cambrioleurs

Le chef de la Division des investigations criminelles (Dic) a pêché de gros poissons. Ibrahima Diop et ses hommes ont mis fin aux actes  délictuels de 3 bandes. Face à la presse, hier, le commissaire principal de la Dic a expliqué qu’il s’agit d’abord du démantèlement d’une bande de cambrioleurs qui se présentaient comme des agents de la Sde, de Senelec ou même de la police pour accéder à certains domiciles et faire une razzia sur les bijoux et matériels de valeur. Le préjudice causé par cette bande est évalué à plus de 400 millions. Il y en a fait plus d’une vingtaine de victimes, dit-il et d’autres continuent à défiler dans ses services pour déposer des plaintes. 11 personnes ont été interpellées depuis le début de cette enquête et mises à la disposition de la justice pour association de malfaiteurs, vol commis en réunion avec violence, usage d’arme à feu, de véhicules, blanchiment de capitaux, recel et complicité de blanchiment de capitaux.

La deuxième bande est spécialisée dans la contrefaçon de signes monétaires. Avant-hier, la Dic a mis la main sur 4 individus dans une discothèque du centre-ville pris avec par devers eux plus de 8 millions de francs Cfa en billets authentiques, 20 blocs de 1 million en billets noirs avec les logos de la Bceao, un arsenal constitué de matériels permettant de faire la contrefaçon » révèle le chef de la Dic. Un 5e individu a été appréhendé. Il s’agit de leur acolyte.

La 3ème bande démantelée, celle de Papsi Konaré est spécialisée dans le trafic international de véhicules volés. A en croire Ibrahima Diop « depuis le début de l’année près de 40 véhicules constitués de 20 automobiles et de motocyclettes souvent des véhicules de luxe ont été saisis ». Et cela suite au phénomène des Ranger Rover volés en Europe. Dans le cadre de cette enquête « 20 individus ont été mis à la disposition de la justice » et tous ces résultats dit-il « ont été obtenus grâce à l’engagement des personnels de la Dic ».