La Cour Suprême humilie le ministre de l’Education…Les 690 élèves-maitre gagnent leur procès et doivent être réintégrer

La décision du ministre Serigne Mbaye Thiam, prise au mois de juillet 2014, consistant à annuler l’admission de 690 élèves-maître au concours d’entrée à l’Ecole de formation des Instituteurs, (Efi) vient d’être cassée par la Cour suprême. Après 5 mois de formation, le Ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam avait déclaré, devant la presse, que des cas de fraude avaient été découverts lors du concours. Et les 690 élèves-maître concernés avaient été exclus de l’Efi et remplacés par des noms qui figuraient sur la liste d’attente. Ces élèves-maître s’étaient réunis autour d’un collectif avant de porter l’affaire devant la justice. Ils viennent d’obtenir gain de cause. Le Cusems exige qu’ils soient rétablis dans leur droit et dédommagés, mais aussi que le ministre Serigne Mbaye Thiam démissionne et présente ses excuses publiques au peuple sénégalais.

Rewmi

2 Comments

  1. Et voilà ces donneurs de leçons qui, du temps de leur opposition disaient connaître mieux l’état que n’importe quel autre fonctionnaire.

  2. Sénégal, c’est du n’importe quoi, on soutient les tricheurs et les fraudeurs…..M. Le Ministre nous te soutenons à 100%, ce concours devait être annulé et tu avais raison de l’annuler….Puisqu’il y avait Fraude…Bon courage, tenez bon et continuez à faire du bon boulot

Les commentaires sont fermés.