La colère des passagers de Sénégal Airlines…Une arnaque après liquidation

Anta Sylla raconte son calvaire et évoque une arnaque

De nombreux voyageurs détenteurs de billets de la compagnie nationale Sénégal Airlines continuent de subir  les dégâts de la liquidation de ladite compagnie. Parmi eux figure la dame Anta Sylla qui séjourne depuis le 4 mars au Sénégal.  Très remontée contre la défunte boite elle dénonce la démarche adoptée par la direction qui en su de connaitre la situation de l’entreprise n’a pas respecté ses engagements envers la clientèle qui tient à jouir de ses droits.

« Je veux d’abord dénoncer la démarche adoptée par les agents de Sénégal Airlines qui continuent de vaquer à leur poste alors que la boite n’a plus d’existence juridique » a déclaré la dame Anta Sylla au bout du fil. Depuis le 2 avril date de l’achat de son billet pour rallier Praia elle court derrière les agents de la boite qui l’ont fait valsée jusqu’à maintenant alors que son argent devrait lui être remboursé suite à la liquidation de la boite. Disposant de toutes les preuves nécessaires afin de bénéficier de ses droits elle n’entend pas se laisser faire et veut déjà exposer les agissements dont elle a fait l’objet ces derniers jours. Rappelons que plusieurs passagers qui avaient déjà achetés leurs tickets avec la défunte compagnie ont été bloqués à l’aéroport Léopold Sedar Senghor de Dakar dont la dame en question.  « C’est à 48h de mon départ le 10 avril qu’on m’a appelée pour me dire que le vol est suspendu jusqu’à nouvel ordre.  Depuis lors c’est la valse à leur siège et jusqu’à présent je n’ai pas reçu de remboursement alors que j’ai fais toutes les démarches liées aux modalités grâce à un agent du nom Mapenda Cissé du service commercial des ventes » a soutenu Anta Sylla.  Décidée à dénoncer « l’arnaque masquée » dont elle a fait l’objet elle se demande « comment la compagnie peut vendre de billets à des passagers alors qu’ils étaient au courant de la faillite de la boite à ce moment, les travailleurs sont toujours au niveau du siège mais sans activités, c’est un manège? D’ailleurs elle avance qu’il y a des centaines de passagers dans ce cas actuellement et qui savent plus à qui se fier. Disposant d’assez de documents et preuves des démarches qu’elle a effectuées au niveau de l’agence de Sénégal Airlines depuis le 12 avril, Anta Sylla n’entend pas se faire duper dans cette affaire et tient à dénoncer cette machination. Et pourtant le ministère du Tourisme et des Transports aériens avait assuré que toutes «les dispositions ont été prises pour qu’il n’y ait pas de rupture du service préjudiciable aux passagers initialement pris en charge par Sénégal Airlines ». Actuellement, Anta Sylla dispose de son billet retour Air France mais ne renonce à sa volonté de tirer cette histoire au clair et de bénéficier de ses droits comme le stipule le reçu de remboursement à sa disposition  ou il est inscrit « sous réserve de prévaloir vos droits ».

Youssouf B.H SANE

 

1 Comment

  1. Le pouvoir de Macky est d’abord préoccupé par la fabrique des titres de presse. Les autres conséquences inhérentes, ils s’en rendent compte après.

Les commentaires sont fermés.