La CCR France prend acte du décret libérant Karim WADE, Bibo BOURGI et Alioune Samba DIASSE

 La Convergence des Cadres Républicains (CCR) de France de l’Alliance Pour la République (APR) a tenu, ce samedi 25 Juin 2016, sa réunion mensuelle à Boulogne-Billancourt.

Les propos liminaires de cette rencontre ont été des vœux de bénédiction et de paix au peuple sénégalais et à l’ensemble de sa communauté musulmane, à l’occasion du mois de Ramadan. Dans le même esprit, la CCR/France se réjouit du dialogue national initié par le Président de la République, SEM Monsieur Macky SALL et encourage la poursuite de cette heureuse initiative qui met en évidence la maturité de la classe politique sénégalaise et la nécessité d’un climat social apaisé.

La lecture de la lettre mensuelle d’information sur le PSE a mis en évidence les performances économiques de notre pays qui a vu sa note souveraine B+/B maintenue par l’agence de notation financière Standard & Poor’s. Ce maintien, justifié par un niveau d’investissements soutenu et une stabilité politique, indique que le Sénégal est sur la bonne voie, confortant ainsi le Chef de l’Etat et le ministre de l’économie et des finances dans leurs choix stratégiques. Les résultats de l’économie sénégalaise, validés par le FMI se traduisent par une projection de croissance à 6,6% en 2016 et un ratio d’endettement de 57% du PIB, largement en dessous du seuil de 70% fixé par l’UEMOA.

Les Cadres de l’APR France ont pris acte du décret n° 2016-880 portant grâce présidentielle accordée aux condamnés Monsieur Karim Meïssa WADE, Monsieur Ibrahima Aboukhalil dit Bibo BOURGI et de Monsieur Alioune Samba DIASSE, qui dispensent seulement de l’exécution des peines d’emprisonnement restant à subir. Ils rappellent que le droit de grâce est une prérogative du Président de la République, consacrée par l’article 47 de la Constitution.

Par ailleurs, la CCR-France se réjouit de la résolution de la crise scolaire et a félicité tous les citoyens qui ont facilité le dialogue et permis une issue favorable. La CCR-France invite les acteurs (Etat du Sénégal, Syndicats) de l’éducation nationale à poursuivre les négociations et à trouver une solution durable pour une éducation de qualité dans la stabilité.

Revenant sur ses activités du premier semestre 2016, les participants ont unanimement félicité la CCR-France du bilan positif de ses activités. Durant cette période, la CCR-France a mené des actions qui ont vu une large participation de toutes les composantes de la société Sénégalaise. La CCR-France s’est réjouie du défi  organisationnel relevé lors de la journée dédiée aux retraités Sénégalais de la diaspora, ainsi que les élections portant renouvellement partiel du bureau.

Enfin, la CCR-France réitère son engagement aux côtés du Président Macky Sall et lui témoigne son soutien sans faille pour les actes qu’il pose au quotidien pour le développement économique et social de notre pays,  ainsi que la consolidation de notre système démocratique.

Paris, le 29 juin 2016

La Convergence des Cadres Républicains CCR/France.