La cavale de Boy djinné…L’itinéraire du gangster dans la sous-région

L’enquête sur Boy Djinné avance à grands pas. Libération informe ce mardi que celui qui se nomme Baye Modou Fall à l’état civil disposait d’un passeport bissau-guinéen authentique. Avec ce document, poursuit le journal, il envisageait de se rendre aux États-Unis.

Concernant son épouse et l’une de ses sœurs arrêtées, les choses se précisent également. Diabou Thiam, la femme de Baye Modou Fall, avait remis le passeport de son père, un Gambien du nom d’Abou Thiam, à son époux. Lequel a pu disposer de l’argent nécessaire pour poursuivre sa cavale grâce au compte ouvert dans les livres d’Ecobank par sa sœur, qui lui a remis une carte bancaire pour effectuer ses opérations dans les différents pays où il a séjourné durant sa fuite.

Hier, Boy Djinné et ses présumés complices ont été présentés au procureur de la République. Le chef de la Dic, le commissaire Ibrahima Diop, a fait face à la presse pour faire le point de l’enquête et précisé que celui qui s’est évadé des prisons de Rebeuss et de Diourbel est poursuivi pour 5 infractions : association de malfaiteurs, faux et usage de faux, blanchiment de capitaux, évasions multiples, vols aggravés et complicité de ces chefs.