La Banque Régionale des Marchés d’Alioune Camara réussit deux nouvelles implantations

La Banque régionale des marchés (BRM) vient de décrocher deux agréments d’implantation au Niger et en Côte d’Ivoire. Après plusieurs mois de tractations, l’institution bancaire basée à la capitale sénégalaise prend une option sérieuse d’aller à l’assaut des marchés à pleine croissance de l’espace Uemoa.

Après plusieurs mois de tractations, le dossier de demande d’agrément d’implantation au Niger et en Côte d’Ivoire déposé par la BRM (Banque régionale des marchés), drivée par le Sénégalais Alioune Camara (photo), a reçu son quitus. Désormais, l’institution bancaire sise à Dakar veut compter sur le marché de la zone Uemoa. Selon des informations exclusives parvenues aux Afriques, la BRM va ouvrir progressivement ses portes début juin 2016 sur la place financière de Niamey et d’Abidjan. La banque a privilégié de s’implanter au Niger et en Côte d’Ivoire en green field.

L’offensive d’aller à l’assaut des marchés hors de sa plateforme classique constitue un maillon déterminant de la politique de développement et de la stratégie d’expansion de la banque vers les autres marchés de la zone Uemoa à fort potentiel. Cette institution bancaire spécialisée par choix stratégique dans la banque d’affaires et de marchés a été délestée de deux de ses brillants cadres, Ibrahima Fall et Amadou Ndiaye, respectivement aujourd’hui directeur général et directeur des opérations de la Banque de Dakar (BDK).

Après donc l’opération avortée de lancer une compagnie d’assurance, pour divergence d’approches de ses principaux administrateurs, la BRM déploie en douceur la grosse artillerie vers le marché sous-régional.
Ismael Aidara, Rédacteur en chef Les Afriques