KOLDA : Répartition des candidats par série…les sciences traitées en parents pauvres

Sur les 6483 candidats que compte l’académie de Kolda, les séries littéraires que sont L’1 et L2 regroupent 5708 candidats soit 88 % contre 775 seulement dans les séries S1 et S2. Le constat est net et clair : les séries scientifiques sont les parents pauvres en matière d’affectation des élèves issus de l’enseignement moyen. Surtout en S1 qui ne regroupe ici que neuf candidats, ces matières ne sont fréquentées par les potaches. Une situation préoccupante qui pousse les autorités de l’école à entrevoir des mesures pour juguler cette discrimination. Il s’agit selon l’inspecteur d’académie d’orienter les projets d’établissement vers les matières scientifiques. Dans ces dispositifs, un laboratoire mobile vient d’être installé au lycée Alpha Molo Baldé. L’objectif de cet outil pédagogique est de faire la promotion des sciences et mieux ajuster les enseignements apprentissages dans les matières scientifiques. De l’avis de Mamadou Goudiaby « ce laboratoire permettra de régler un certain nombre de difficultés et problèmes liés à l’enseignement des science ». Autre difficulté reste dans le nombre réduit des élèves filles avant la classe de terminale. Pour causes de mariages et grossesses précoces, beaucoup de filles quittent les structures scolaires, laissant la place aux garçons qui pour la plupart n’acceptent pas les séries scientifiques dans les établissements. Il urge donc une véritable politique pour créer l’engouement vers les séries scientifiques.
El Hadj Maël Coly pour xibaaru.com