Kolda rend hommage au maire de Marssassoum…Et ancien principal du collège de…

Décédé le mercredi matin, El hadji Mamadou Gassama est inhumé ce vendredi soir dans son village natal de Marsassoum. Né en 1953 à Marsassoum, l’homme était le principal du Collège d’Enseignement Moyen Kolda I. Un établissement qu’il a dirigé pendant plus de dix ans avec engagement et dévouement. La nouvelle de son décès a raisonné comme une bombe dans la capitale du Fouladou. Ainsi, « Prince » comme l’appelaient ses adjoints et proches collaborateurs, est inhumé avec tous les honneurs. Une forte délégation composée d’enseignants, de parents d’élèves, d’amis et parents, des élèves, s’est rendue à Marsassoum pour l’accompagner jusque dans sa dernière demeure. Sur les lieux, la maison mortuaire a refusé du monde, avec des délégations venues de partout ; car l’homme était aussi le maire de la commune rurale de Marsassoum. L’émotion et la tristesse étaient là sur tous les visages, et les témoignages se faisaient à peine. Pour Marcel Senghor ex surveillant général et très proche collaborateur du défunt « c’est l’école sénégalaise qui perd un serviteur infatigable». A sa retraite il y’a deux ans, El hadji Mamadou Gassama ancien professeur d’histoire et géographie, a ouvert une école privée dans la commune de kolda. Un établissement qui en un an d’existence, a fait de bons résultats aux examens du BFEM et du baccalauréat de cette année. L’homme était bien connu dans le milieu scolaire pour sa rigueur et sa méthode dans le travail. « Le travail bien fait à temps échu » était son slogan. Dans la commune de kolda, ceux qui n’ont pas effectué le déplacement de Marsassoum, l’ont rendu hommage en observant une minute de silence à l’endroit de « ce désormais ex soldat de l’école sénégalaise ». Pour le collectif des chefs d’établissement « tout bon qualificatif ne suffit pas pour qualifier cet homme multidimensionnel attaché aux valeurs sociales et religieuses ».
EL HADJI MAEL COLY