KOLDA : Face à la pénurie d’eau ; les populations réclament un deuxième château d’eau

Un seul château d’eau aliment la ville de Kolda en eau potable. Aujourd’hui avec la pénurie d’eau due à une panne d’une pompe, l’urgence est d’installer un deuxième château d’eau. Le président de l’ASCOSEN locale exige des autorités compétentes un autre château d’eau pour non seulement ravitailler la ville en eau potable, mais aussi et surtout dans le sens d’éviter ces genres d’interruption dans la fourniture du liquide précieux. A en croire Mafouss Soumaré «  ce seul château d’eau existant est construit depuis des années, et avec aujourd’hui des installations anciennes ».

M Soumaré ajoute que pendant le mois de mars-avril, l’eau se fait rare à cause de la nature du sol qui subit un assèchement en cette période. Mieux, le relief de la ville de Kolda est essentiellement plat. Ce qui ne facilite pas aussi l’écoulement de l’eau dans les différentes localités au même rythme. Quatre jours pleins sans le liquide précieux, la corvée des femmes commencent  s’estomper avec le retour de l’eau dans les robinets. Malgré tout, la construction d’un autre château ou forage reste l’urgence pour sauver les populations de ces pénuries qui nuisent la vie en ce 21em siècle.

                                                                EL HADJI  MAEL  COLY