KOLDA : Des enfants à l’école des droits humains et des violences basées sur le genre

Une quarantaine d’enfants bénéficie d’une session de formation sur les droits humains et sur les violences basées sur le genre. Les droits des enfants sont bien sûr un module en renforcement de capacité de ces enfants dans leur vie de tous les jours. L’initiative est de l’Association des Juristes Sénégalaises en partenariat avec l’ONG Save The Children. Ainsi, l’objectif principal est de contribuer à la vulgarisation des droits de l’enfant par les enfants. Au cour de cet atelier de formation, l’un des objectifs spécifiques est d’encourager les enfants à s’approprier la défense de leurs droits. Pendant deux, jours les enfants reçoivent une formation dans ces différents domaines dans le sens de les amener à s’impliquer dans la vulgarisation de leurs droits. Automatismes et mécanismes d’auto défense sont inculqués aux enfants qui en feront bon usage dans leur vie de tous les jours dans le sens de s’assurer une existence à la dimension de tout humain. Face à ces objectifs, il est attendu de ces enfants à l’issu de cet atelier, une parfaite connaissance de leurs droits et les moyens de protection contre les violences sous toutes ses formes, mais aussi leur forte participation à la défense de leurs droits. D’ailleurs ces modules sont suivis de cas pratiques pour familiariser les enfants avec leurs droits. En effet, le préfet adjoint qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cette session de formation, a magnifié cette initiative. Mame Balla Ndiaye a saisi l’occasion pour renouveler l’engagement et la disponibilité des autorités administratives à accompagner sans relâche, toute initiative visant à assurer la protection et le bien-être des enfants surtout dans cette partie sud du pays où la plupart des enfants sont en situation de vulnérabilité constante.

EL HADJI MAEL COLY