KOLDA : Absence de toilettes fonctionnelles et d’électricité, le marché au poisson dans l’insalubrité

Le marché au poisson est dans un état piteux. Pas de toilettes fonctionnelles, pas d’électricité, encore moins un mur de clôture. Le site qui reçoit plusieurs vendeuses de poissons, de légumes et des écailleuses, vit ses jours de calvaire. En cette période de pluie, les eaux pluviales stagnent çà et là faute de système d’évacuation adéquat. Ici, les toilettes installées il y a quelques années, ne sont pas encore opérationnelles au grand dam des bonnes ménagères obligées de s’engouffrer dans la nature pour se soulager. Et dès les premières minutes de la tombée de la nuit, le marché baisse les rideaux faute d’électricité pour éclairer la zone, mais aussi conserver certains produits halieutiques. Une descente sur les lieux a permis de constater ce spectacle désolent fortement décrié par les usagers de ce marché qui fournit une importantes quantité de provisions aux différents ménages de la ville et d’ailleurs. Ainsi dans le sens de rendre le site plus accueillant, les vendeuses de poisson ont organisé une grande journée d’investissement humain, avec l’appui de la quatrième adjointe au maire. Madame Diénaba Diack a saisi l’occasion pour inviter ces bonnes dames à plus de responsabilités dans l’usage de ce site. Face aux différentes doléances des responsables du marché, l’adjointe au maire déclare que le marché sera transféré sur un autre site plus spatial et plu accueillant avec toutes les commodités d’un véritable marché au poisson. « Pour l’heure, construire ici des cantines ou mettre une clôture sera peine perdue car le déménagement n’est pas pour longtemps » justifie Diénaba Diack. Cette opération de nettoiement du marché au poisson est aussi appuyée par le service d’hygiène dont l’action était de désinfecter les lieux. Dans la même foulée, le service d’hygiène invite les femmes au respect des règles d’hygiène pour éviter le développement des gites larvaires et autres champignons nuisibles à la vie de l’homme.
EL HADJI MAEL COLY