Kédougou : Le projet ARM veut alléger le travail des orpailleurs de Douta

Le projet Alliance for Responsible Mining (ARM), Alliance pour une Mine Responsable a vient de procéder à une cérémonie de remise officielle de matériels d’allégement du traitement d’or aux membres du gie sanoubara de Douta(département de Saraya).
Ce matériel estimé à un coût d’un peu plus de 5 millions de nos francs est composé entre autres de trois pompes à eau, d’un groupe électrogène, d’un trommel et accessoires. La cérémonie de réception s’est déroulée en présence de M Diouma Mady Cissokho, maire de Missirah Sirimana Baptiste Coué, représentant du projet ARM M Abdoul Karim Keita, président de l’ong SADEV, de M représentant du préfet du département de Saraya. Le maire de Missirah Sirimana a salué ce geste à sa juste valeur non sans adresser un message aux orpailleurs
« C’est du matériel pour faire du travail performant .Il faut sensibiliser davantage les populations pour faire bon usage du matériel reçu .je saisis cette occasion pour encourager le projet ARM et lui demander de vous assister davantage. Ces genres d’actions doivent se multiplier pour aider les communes rurales à se développer » a laissé entendre M Diouma Mady Cissokho, maire de Missirah Sirimana
En plus de saluer l’acte posé par le projet ARM, le lieutenant Ndiaga faye, le chef de service départemental des Eaux et Forêts de Saraya, par ailleurs représentant du préfet de Saraya a exhorté les populations à s’impliquer dans les activités de reboisement initiées par le projet.
Prendre à bras le corps les activités de reboisement
« S’agissant du reboisement, je remercie le projet ARM. Le reboisement a toujours été une préoccupation pour les autorités depuis les indépendances. Avec l’avènement de l’orpaillage dans la région de Kédougou, la seule alternative c’est le reboisement. Nous en tant qu’êtres humains, nous sommes les plus grands destructeurs mais aussi les plus grands constructeurs. L’homme a toujours été au centre de toutes les menaces qui pèsent sur l’environnement. Il y a le désert qui nous guette, il faut que chacun prenne le reboisement à bras le corps » a indiqué le lieutenant Faye.
A la suite de la cérémonie de réception, les membres du gie bénéficiaire de ces matériels ont également reçu des séances de formation pratique sur leur utilisation.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com