Kédougou : Le centre Ados fait des progrès mais souffre du manque de moyens

Le Centre Conseil Ados de Kédougou poursuit sa mission auprès des Adolescents et jeunes. Malgré le manque de moyens cette cible parvient à bénéficier d’une diversité de services (causeries, radios-crochets, émissions radios, podiums, soirées théâtrales).
Ils sont nombreux, ces jeunes , adolescentes et adolescents à se rendre discrètement au niveau du centre conseil Ado(CCA) de Kédougou pour bénéficier des offres de services allant des consultations gratuites au dépistage volontaire en passant par l’accompagnement psychosocial.
Durant le courant de l’année 2014, le CCA a fait de grands progrès dans les stratégies avancées de dépistage et de projection de film. Aussi la distribution de préservatifs et la prise en charge psycho-médicosociale des cas de grossesses précoces ont connu de grands bonds.
Plus de 90 % de la cible ont été touchées par les activités d‘IEC
« Le centre conseil Ado de Kédougou a battu des records en 2014. Au total, 3425 personnes ont été touchées par les activités de dépistage du VIH/sida, 3425 pour les activités de sensibilisation, 12237 préservatifs ont été distribués dont 25 fémidons et 516 jeunes filles ou femmes ont bénéficié d’offres de service chez la sage-femme.3 filles victime de mariage précoces ont bénéficié d’un accompagnement psychosocial » a précisé M Mansour Guèye, le coordonnateur du CCA de Kédougou.
Les activités de sensibilisation avec SIS Afrique et le Fonds Mondial ont permis de booster les indicateurs. Au total, 1975 personnes ont été atteintes soit 57 % de leurs cibles. L’acquisition d’une sonorisation et d’un écran de projection grâce à SIS AFRIQUE/FHI360 leur a facilité les stratégies avancées de projections de film et l’ouverture d’une page facebook pour le centre Ado.
Des obstacles qui freinent l’engagement de l’équipe du CCA
Le CCA souffre du manque de moyens pour le fonctionnement (fournitures de bureau, carburant, prise en charge du personnel et des pairs éducateurs).
« Notre travail est bloqué à cause des pannes fréquentes du véhicule. Parfois, il nous est impossible de faire des descentes dans les endroits les plus reculés de la région pour la prise en charge psycho-sociale des cas de violence, de mariage forcé et de grossesse précoce .Et nous n’avons pas de moyens pour le financement des activités. Nous souhaiterons également le renforcement du personnel (un assistant social et un technicien en IEC) » a plaidé M Guèye, le coordonnateur du Centre Conseil Ados de Kédougou.
Des conventions pour soutenir les actions du CCA
Il faut dire que dans le cadre de la promotion du partenariat local, le CCA a procédé à la signature d’une convention de partenariat avec le Réseau des Femmes pour le Développement de Kédougou. Il entretient également de bonnes relations avec l’administration qu’avec les ONG, les projets de la place, les associations et les collectivités locales. Les partenariats noués avec les associations et les mouvements de jeunesse se sont poursuivis au cours de l’année 2014.
Le centre conseil ado de Kédougou compte poursuivre la signature de protocoles avec les OCB et les mouvements de jeunesse, continuer à dérouler les visites à domicile sur les différents fléaux qui guettent les ados et les jeunes ; les émissions radios par les pairs éducateurs
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com