Kédougou : Il ne faut pas uniformiser le code minier au niveau régional

« Exploitation minière, il ne faut pas faire l’erreur d’uniformiser le code minier au niveau régional ». C’est le point de vue du magistrat Sérigne Assane Dramé, secrétaire général du comité sénégalais des droits de l’homme.
« La gouvernance minière est un thème d’actualité. Il ne se passe pas un jour sans que des coalitions des réseaux se mettent en place pour prendre en charge cette question. La malédiction des ressources minérales se trouvent en Afrique. Les pays qui parlent de bénédiction des matières minérales sont en Europe. Nous avons tous les moyens de faire de telle sorte que cette malédiction soit un bonheur pour nous. Il est important que les africains soient formés sur cette question. Il n’y a pas assez de spécialistes sur la question minière. Le code de 2003 est un code essentiellement attractif. Il ya une concurrence entre les Etats. C’est ce qui est à l’origine de la directive de la CEDEAO. On n’a rien gagné dans cette exploitation de l’or. Faut-il aller vers un code régional, c’est toujours en gestation. Il ne faut pas faire l’erreur de l’uniformiser. Il serait plus opportun d’avoir un cadre harmonisé que d’avoir un code régional. Nous avons les meilleurs textes mais l’application de ces textes pose problème »a-t-il précisé.
Propos recueillis par Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com