Kédougou : Chambre des métiers, le mouvement Bamtaaré soutient le PSE et….

Modou Guèye crée le mouvement Bamtaaré pour promouvoir le PSE et déboulonner Omar Diop aux prochaines élections de renouvellement des instances de la chambre des métiers de Kédougou.
Les membres du mouvement Bamtaaré ont manifesté cet engagement à l’occasion d’une conférence de presse organisée ce vendredi 11 septembre 2015 à l’hôtel le bedik. Cette volonté manifeste découle du ras-le-bol généralisé des ouvriers sur la gestion du bureau sortant de la chambre des métiers de Kédougou.
« Cette équipe sortante est incompétente et entourée de personnes vulnérables. Au lieu de subventionner les cartes pour permettre à tous les ouvriers d’en bénéficier, elles nous sont vendues et parfois bloquées. Nous n’avons bénéficié d’aucun encadrement. C’est à cause de leur incompétence, de leur insouciance et de leur cupidité qu’on nous a arraché la chambre des métiers. Cette situation a plongé le monde du travail dans une crise multidimensionnelle aux conséquences néfastes » a précisé M Modou Guèye, le président du mouvement Bamtaaré
Nous avons épousé la vision du chef de l’Etat, mais…
C’est pourquoi, ce mouvement considère les prochaines élections consulaires, comme une étape du processus de promotion de leur savoir-faire local en vue de la réalisation du PSE. Regroupant en son sein des associations de jeunes, des groupements féminins et la société civile locale, le mouvement Bamtaaré reste engagé à accompagner le Plan Sénégal Emergent dans la région de Kédougou.
« Nous avons la compétence et l’expertise qu’il faut pour diriger la chambre des métiers de Kédougou. Nous avons articulé toutes nos actions au PSE parce que c’est la vision du président de tous les sénégalais. Nous n’avons reçu aucun fonds d’un homme politique pour faire la promotion du PSE. Nous n’avons pas besoin de cela pour faire prévaloir nos idées et défendre les intérêts des ouvriers. Nous sommes dans les dispositions de trouver tous les documents administratifs qu’il faut pour participer aux prochaines élections consulaires» a précisé M Guèye.
Il faut dire qu’en plus de la participation aux prochaines élections pour le renouvellement du bureau de la chambre des métiers de Kédougou, le mouvement Bamtaaré comme autres priorités L’encadrement, la formation du leadership local afin de promouvoir un secteur privé local constitué de PME – PMI dynamiques mais également favoriser la formation professionnelle des jeunes et susciter leur intérêt dans les techniques de l’information et de la communication. Déjà, un processus est en cours pour l’identification et la définition d’un plan-programme.
Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com