Kamissa Camara accuse : « El hadj Mamadou Sall, le responsable de l’APR à Salémata tente de déstabiliser le parti »

Kamissa Camara, le maire de la commune de Salémata a fustigé avec la dernière énergie le comportement de M El hadj Mamadou Sall, le responsable de l’APR, député et par ailleurs président du conseil départemental de Salémata qui selon lui tente de déstabiliser le parti et le fonctionnement de l’institution qu’il dirige. La tournure de la finale de la coupe du maire en est une parfaite illustration.
« Ce que j’ai retenu à la fin de cette finale c’est une déception. Il faudrait être très petit pour avoir fait un geste pareil. C’est un homme politique qui est derrière cette situation. Et, il faut avoir le courage de le dire haut et fort, l’homme politique qui est à l’origine de cette situation c’est El hadj Mamadou Sall, le responsable de l’APR au niveau du département de Salémata. Il a tenté de casser la mobilisation. Et comme, j’ai réussi la mobilisation, il a demandé aux équipes d’aller jouer mais de refuser le trophée. El hadj Mamadou Sall a tenté de m’humilier devant la population. Je demande au parti de venir auditer le conseil communal. Les conseillers départementaux sont aussi des conseillers municipaux. El hadj Mamadou Sall a kidnappé tout le monde. On n’arrive plus à travailler » a indiqué M Kamissa Camara, le maire de la commune de Salémata.
C’est El hadj Mamadou Sall qui a monté les jeunes contre moi
« Les autorités administratives, les délégués de quartier, les chefs religieux et coutumiers, toute la population de Salémata et des invités venus d’ailleurs sont désolés du comportement de M El hadj Mamadou Sall, responsable du parti. C’est lui qui a monté des jeunes contre moi. L’année passée, ils ont joué sans problème. Cette fois-ci, il s’est infiltré. Il n’y a pas ce qu’il n’a pas fait de mauvais entre la jeunesse et moi. Je travaille au nom du saint- coran et de toute la population de Salémata. Nous sommes là pour l’émergence, pour le travail, pour apporter un changement. Il a eu ce qu’il cherchait » a précisé M Camara.
La richesse rend fou
« Il y a deux maladies incurables chez une personne, quand elle n’avait rien du tout et qu’elle ait en peu de temps beaucoup de fortune, on pourra ne pas la soigner. Deuxièmement si cette personne était riche et qu’elle perde toute cette fortune là, elle perdra aussitôt la tête et deviendra incurable » a souligné le Maire.
Si le parti n’intervient pas, il n’aura aucun militant à Salémata.
« Depuis mon installation, El hadj Mamadou Sall n’a cessé de faire une ingérence dans ce que je suis en train de faire. Il a eu à mobiliser tous les conseillers avec l’argent du contribuable pour tenter de me déstabiliser. Qu’il arrête. Si le parti n’intervient pas dans une semaine, il n’aura aucun militant à Salémata. Il ne peut pas se cacher derrière cette vérité pour aller dire qu’il n’a pas de problème avec le maire, que le maire a des problèmes avec les conseillers. Au moment du DOB, ils sont 3 conseillers à ne pas venir participer aux travaux. C’est Saran Diallo, Diouma Camara et lui. Il a trouvé un autre staff, a cassé le parti en fermant toutes les portes. Aujourd’hui, je vous assure qu’El hadj Mamadou Sall n’est en relation avec aucun maire .Il devrait mobiliser la population pour accompagner le président de la République. On attend de lui de pareils gestes » a averti M Kamissa Camara, maire de la commune de Salémata.
Propos recueillis par Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com