Imam Alioune Ndaw en isolement au Cap Manuel

Initialement placés en détention à la prison de Rebeuss, l’Imam Aliouna Badara Ndao et ses présumés complices poursuivis pour apologie du terrorisme ont été transférés à la Mac de Saint-Louis. Aux dernières nouvelles, ils seraient de retour à Dakar. Selon le site d’informations dakarposte.com consulté à buzz.sn, le religieux et sa suite sont actuellement à la prison du Cap Manuel.

Et selon le même site, ils ne bénéficient pas d’un traitement royal. C’est le moins qu’on puisse dire. Logés au secteur Kamb Ga et surveillés en permanence par des gardes surarmés, les prévenus pour terrorisme présumé qui sont au nombre de seize (16) n’ont droit qu’à une heure de promenade par jour.  Qui plus est, ils sont isolés séparément.

De ce fait, ils ne pourront pas communiquer entre eux mais surtout, ils n’accéderont pas aux autres détenus.  Ces mesures sont d’autant plus nécessaires pour les autorités qu’elles préviennent tout endoctrinement, surtout qu’un certain Aboubacar Dianko fait partie des prévenus. Arrêté en février alors qu’il rejoignait ses frères djihadistes du Mujao (mouvement pour l’Unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest) ou revenait de Gao (nord du Mali), ce Sénégalais a été perdu par ses connections avec le saharoui Lehbib Lehbib Ould Ali Ould Saïd Ould Joumani plus connu sous nom de guerre Abou Walid al-Sahraoui. Il aurait même appris le Coran auprès de cet ancien membre d’Al Mourabitoune de Mokhtar Belmokhtar et ancien porte-parole du Mujao. Al-sahraoui a prêté allégeance à l’Etat islamique (Ei) en 2015 mais n’aurait pas rompu les contacts avec Aqmi, branche sahélo-saharienne d’Al Qaida qui a revendiqué les attaques terroristes de Bamako, au Mali, de Ouagadougou (Burkina Faso) et de Grand Bassam, en Cote d’ivoire. A lire également Arrestation d’Ibrahima Hanne pour apologie du terrorisme: Ses proches se font entendre  L’Imam Alioune Ndao privé de lecture du Coran ? Les graves révélations de Jeune Afrique sur les intentions présumées de l’Imam Alioune Ndao Waly Seck et ses « Sukaru Kor » Terrorisme : Imam Ndao se lave à grande eau, Makhtar Diokhané “rentre” au Sénégal