Il vole le sexe d’un jeune à la Médina…On le tabasse et il rend le kiki…

Une histoire de vol de sexe a semé la pagaille, hier après-midi, à la Médina plus précisément à la rue 6X7. En fait, c’est un Guinéen qui était accompagné d’un autre étranger d’Afrique centrale qui a salué un jeune homme qui était avec ses copains. Et aussitôt, le jeune homme crie en disant qu’il avait perdu ses… bagages (ses attributs). Eh oui ! Le garçon a crié partout avoir senti que ses attributs l’avaient quitté lorsque que le Guinéen lui a serré la main. Ainsi avec ses copains, ils s’en sont alors pris au Guinéen et à son accompagnateur. Et aidés par la foule en délire qui s’était constituée aussitôt autour d’eux, ils ont voulu faire la fête aux deux gus. Mais le compagnon du Guinéen, on ne sait trop comment, a réussi à prendre la poudre d’escampette et à se fondre dans la nature. Ce qui n’a pas été le cas du Guinéen qui a passé un mauvais quart d’heure entre les mains de la foule, car il a été bien bastonné, avant d’être acheminé à la cité police, dans les locaux des flics.
Là, il a encore reçu quelques coups, avant d’être transféré vers le commissariat de Rebeuss. Mais comme cela s’est passé à la Médina, les policiers de Rebeuss ont demandé à ce qu’on le dirige vers la police du 4e, celle la Médina. La victime et ses amis qui se chargeaient du transfèrement ont finalement, en cours de route, relâché le jeune guinéen. Parce que « nak », figurez-vous que la jeune victime avait fini de retrouver ses bijoux de famille et la virilité qui va avec. Selon nos capteurs, ce Guinéen n’en est pas à son coup d’essai. Il serait un coutumier des faits. En réalité, disent nos capteurs, détenant des pouvoirs mystiques, il agit ainsi pour réclamer à ses victimes qu’elles lui remettent de l’argent si elles veulent qu’il leur rende leur… trésor. Sauf qu’hier, ça a mal tourné pour lui. Puisqu’il a reçu une bonne correction.