Idy lance une campagne contre le NON à Thiès le 13 mars…Comme si c’était une présidentielle

Idrissa Seck et les leaders de l’opposition, membres du Front du «Non», seront les hôtes de Thiès le 13 mars prochain. Dans ce cadre, les « Rewmistes » ont sonné la mobilisation, pour un accueil triomphal, à la dimension de celui de la campagne électorale de la présidentielle de 2007. C’est du moins ce qui ressort du point de presse tenu hier pour préparer l’évènement. A cette occasion Yankhoba Diattara 1er vice-président du Conseil départemental, était entouré des maires des communes de la Ville et des principaux responsables de Rewmi à Thiès. Selon Lamine Diallo maire de Thiès-Nord, le référendum doit constituer des primaires et l’ampleur du «Non» dans la ville de Thiès sera le premier signal du verdict des urnes lors des élections suivantes.