Huit jeunes malfrats arrêtés à Saint-Louis pour vols, agressions et cambriolages

Le Commandant de la légion nord, Daouda Diop, a présenté, hier, aux journalistes, les huit personnes arrêtées et qui opéraient à Bango, Ngallèle, la Cité Saed, Boudiouck, et d’autres villages environnants. Ils seront présentés au procureur dans les heures qui suivent.
Après quelques jours de traque, la légion nord a mis la main sur une bande bien organisée de huit jeunes qui semaient la terreur dans les localités précitées de la ville de Saint-Louis.
A. N, cerveau du gang et ses acolytes dont le plus âgé a 19 ans, logent désormais à la gendarmerie en attendant leur transfert dans les prochaines heures. Pour le Commandant de la légion nord, Daouda Diop, cette opération est une grande réussite. « Il y a deux mois, on avait mis la main sur une bande qui opérait en zone rurale, cette fois aussi, on a alpagué une bande qui opérait dans la ville particulièrement dans les localités de Bango, Ngallèle, la Cité Saed, Boudiouck et Sanar », révèle le Commandant. Le modus operandi de la bande était spectaculaire. Elle exécutait à la lettre les ordres du chef A. N à l’aide de motos « jakarta », en s’en prenant à cœur joie aux populations de ces localités le jour comme la nuit selon leur convenance, pour les dépouiller. « La cible, ce sont des maisons bien identifiées. Les recherches se poursuivent pour mettre la main sur les autres receleurs. Ces huit personnes arrêtées seront déférées bientôt. Ils ciblent des hommes riches ou des personnalités », renseigne le Commandant de la légion nord qui n’a pas manqué de lancer un message aux populations pour identifier d’autres suspects.
UN BUTIN IMPRESSIONNANT
Des sacs, des ordinateurs portables, des clés USB, des téléviseurs écran plat, des habits, entre autres, constituent le butin. L’arsenal dont ils se servaient pour opérer est composé de marteaux, gourdins, couteaux, haches, armes blanches, etc.
En l’espace de deux mois, la légion nord a réussi à mettre hors d’état de nuire deux bandes qui opéraient en zones rurale et urbaine. Des opérations saluées par tous les Saint-Louisiens qui n’ont pas manqué de féliciter le Commandant Daouda Diop et ses hommes.